Les internats

Au Tchad, les écoles et les lycées ont été construits dans les villes ou villages importants. C’est pourquoi de nombreux adolescents doivent parcourir de grandes distances à pied, pour aller à l’école ou au lycée le plus proche. Arrivés sur place, les structures d’accueil étant inexistantes, beaucoup se retrouvent à la rue. Les Eglises ont donc créé des structures d’accueil pour écoliers et lycéens, appelés plus communément «internats». Chaque internat accueille une trentaine de jeunes.

Une journée à l´internat ...
Les internes se lèvent vers 5h30 pour faire leur toilette. Des femmes sont engagées pour préparer les différents repas de la journée, à commencer par le petit-déjeuner vers 6h30. Le dîner est pris vers 14h00 et le souper vers 19h00, très souvent composé de la boule de mil accompagnée d´une sauce faite de feuilles, arachides, tomates, viande ou poisson. Après les cours de l´après-midi, les jeunes reviennent à l´internat pour faire leurs devoirs. Une salle d´étude est prévue pour cela.

Finances ...
L´année scolaire commence vers mi-octobre pour se terminer vers mi-juin, soit une période de huit mois. Les frais annuels de fonctionnement pour trente internes sont d´environ 2400 EUR (3600 CHF), soit 80 EUR (120 CHF) par interne, ou 0.35 EUR (0.50 CHF) par jour et par interne. Les internes doivent généralement apporter une contribution à la marche de l´internat, soit un sac de mil et des ingrédients pour la sauce de mil (arachides, tomates, gombos).
La responsabilité de l´internat est assurée par l´église locale qui mandate le pasteur et un responsable de l´église pour veiller au bon fonctionnement de l´internat.

Les internats sont de petits projets mais ils permettent d´aider considérablement la jeunesse qui en a tant besoin.