Atelier de Koyom

Histoire
A l´origine, l´Atelier de Koyom a été conçu comme outil de maintenance de la station missionnaire, puis du centre médical. Ensuite il s´est développé sous la direction de Markus Fehr et est devenu, pour toute la région, un petit centre autonome où l´on rend toutes sortes de services. L'Atelier est devenu indépendant en 1992 et a pris le nom d´AATEK (Atelier d'Appui Technique Evangélique de Koyom). Depuis 1999, Hans-Ruedi et Ruth Zurbrügg, de la mission SMG, sont les responsables de l´Atelier. Tous les deux ont formé beaucoup de jeunes pendant plus de 25 ans au Congo et forment maintenant des tchadiens.

Objectif
L´Atelier s´est donné comme mission de contribuer à l´amélioration de la vie de la population dans le domaine alimentaire, de la santé, de l´éducation et du transport en apportant un appui technique aux oeuvres socio-éducatives et de développement, aux groupements et coopératives, aux ONG, aux églises, aux transporteurs et aux particuliers. Un autre objectif important est de créer un Centre de formation professionnelle. Actuellement de jeunes tchadiens suivent des formations en mécanique et en serrurerie métallique.

Services
Les différents services de l´Atelier sont la mécanique (machines, voitures, vélos, charrettes), la serrurerie métallique (portes, fenêtres, tables, brouettes, etc.) et la menuiserie (lits, tables, chaises, armoires, etc.).

Centre de formation professionnelle
Au Tchad, les possibilités de formation ou de perfectionnement sont presque inexistantes.  C'est pourquoi nos partenaires dans ce pays sont à la recherche de personnel qualifié pour former de jeunes tchadiens dans différents domaines tels que la mécanique, la serrurerie métallique et la menuiserie. L´objectif étant qu´à la fin de la formation, ces jeunes puissent créer leur petite entreprise et ainsi subvenir à leurs besoins et contribuer au développement du pays.